Image default
Santé

Comment prévenir les pertes de mémoire ?

Le processus de vieillissement du métabolisme humain provoque la perte de mémoire. Ce n’est pas toujours une fatalité. Il existe des moyens simples de déjouer la nature et de prévenir la perte de mémoire.

Conserver une mémoire saine avec de bonnes habitudes

Le cerveau peut avoir des dysfonctionnements tout au long des années. Parfois, il a besoin d’un peu plus de temps pour analyser, classer, stocker et accéder à l’information. Ceci étant, le cerveau est capable de produire de nouveaux neurones, et cela, peu importe l’âge de la personne. Il existe plusieurs manières d’améliorer ou de stabiliser les capacités cognitives en tout âge. Pour une mémoire saine et active, vous devez pratiquer régulièrement des exercices physiques. De telles activités préviennent diverses maladies telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète. Elles favorisent le développement des neurones.

Vivre sainement pour prévenir les pertes de mémoire

Il faut d’abord faire le lien entre une vie saine et la mémoire pour comprendre le concept. Le cerveau a besoin de trouver certains apports dans l’alimentation, mais aussi d’un environnement stable pour bien fonctionner. Une vie sociale bien remplie peut aider à prévenir les pertes de mémoire. L’interaction sociale aide à maintenir l’équilibre du cerveau. Le stress étant le premier facteur qui détériore les neurones, il faut réguler son taux hormonal, le cortisol est le déclencheur des dommages au cerveau au cas où il est en excès.

Une alimentation bien équilibrée et un sommeil suffisant sont deux solutions préconisées. Si vous prenez régulièrement des aliments riches en antioxydants, vous contribuez à maintenir la santé des cellules de votre cerveau. Les poissons, par exemple, sont riches en oméga-3. Revenons au sommeil. Il est nécessaire à la consolidation de la mémoire. Avec un sommeil de 7 à 8 heures par jour, la mémoire va apprendre à stocker les nouveaux souvenirs.

À noter en revanche que le tabagisme augmente considérablement le risque des problèmes cardiovasculaires. Pour que le cerveau reste bien oxygéné, il est important de ne pas fumer.

Des activités qui peuvent entraîner le cerveau

Au fil du temps, il est important de donner au cerveau les marques à suivre. Ce dernier va les mémoriser de façon systématique et de ce fait, il va mieux fonctionner. Des activités peuvent l’aider à trouver ces dites marques, comme les jeux de stratégie qui vont pousser le cerveau à mémoriser, les jeux de cartes et le jeu d’échec par exemple. Utiliser régulièrement le cerveau évite la perte de mémoire. Pour cela, les jeux comme les sudokus, le puzzle ou encore les mots-croisés sont conseillés. Faire de nouveaux projets comme le jardinage ou organiser un voyage, lire régulièrement ou encore apprendre de nouvelles choses sont des activités qui permettent au cerveau de rester actif et en bon état.

Related posts

Les shampoings adaptés aux différents types de cheveux

Nathalie

Que faire si on a mal au dos ?

Tamby

Apprentissage du yoga à Vevey

Web Creator

L’approche de Beljanski : une méthode innovante d’immunothérapie

Odile

La méthode efficace pour perdre du poids

sophie

La phytothérapie ou médecine traditionnelle : sur quoi se repose-t-elle ?

Tamby