Image default
Entreprises

Implantation en Suisse : les avantages et les obligations

Le choix de l’emplacement occupe une place primordiale dans le processus de création d’une entreprise. Pour réussir ce choix, vous devez considérer de nombreux facteurs géographiques et économiques. La Suisse fait partie des meilleurs pays pour les entreprises, notamment grâce à sa position géostratégique et à son climat social relativement favorable. Toutefois, il est nécessaire de respecter certaines obligations pour réussir une bonne implantation. Découvrez dans cet article les avantages de l’implantation de votre entreprise en Suisse, ainsi que les obligations à suivre.

La Suisse : un pays favorable aux entrepreneurs

Que ce soit une SA (Société Anonyme), une SARL (Société À Responsabilité Limitée) ou encore une succursale, il est avantageux d’installer son entreprise en Suisse. D’après le classement de l’Association des chambres de commerce et d’industrie européennes (Eurochambres), la Suisse occupait la 4e position dans le classement des meilleurs pays européens pour les entreprises en 2020. Avec ses 26 cantons, le pays possède de nombreux atouts qui attirent de nombreux entrepreneurs.

Si vous prévoyez d’implanter votre entreprise en Suisse, n’hésitez pas d’ores et déjà, en allant sur ce site, à vous faire accompagner par des experts en services fiduciaires.

implantation entreprise en suisse fiduciaire

Un pays en forte croissance économique

Grâce à des finances publiques saines, une certaine stabilité politique et du pouvoir d’achat, la Suisse connaît une forte croissance économique. C’est un résultat issu de l’ardeur au travail, de la force d’innovation de la population, ainsi que des relations fructueuses et étroites avec l’étranger. En effet, le pays possède entre autres :

  • un PIB élevé (l’un des plus élevés au monde)
  • un taux de chômage relativement bas (environ 3,7 % en 2020)
  • un secteur des services très développé
  • un taux d’activité élevé (l’un des plus élevés au monde)

En outre, puisqu’elle n’est pas membre de l’UE, la Suisse possède sa propre monnaie, le franc suisse. Toutefois, il faut noter qu’il est possible d’utiliser l’euro comme moyen de paiement. Par ailleurs, les domaines comme la microtechnologie, la technologie de communication, la biotechnologie, la technologie de pointe ou encore l’agriculture y sont très développés.

Un pays qui offre de très bons avantages fiscaux

Comparativement à de nombreux pays du monde, la Suisse fait partie des pays qui proposent les fiscalités les plus intéressantes pour les étrangers. Par exemple, la TVA y est définie à 7,7% contre 20% en France, et une moyenne de près de 17% en Europe. De plus, les sociétés étrangères sont soumises à un taux d’imposition très bas (pouvant avoisiner 13,99% dans le canton de Genève) par rapport à la moyenne en Europe.

En réalité, chaque canton ou même chaque commune peut déterminer le montant de son propre taux d’imposition. En Suisse, les personnes physiques et les entreprises sont en effet taxées au niveau cantonal ou communal. C’est la raison pour laquelle vous devez bien vous renseigner avant de choisir l’emplacement de votre entreprise en Suisse. Vous devez aussi bien négocier puisque le taux varie en fonction du type d’activité, du type d’implantation et aussi de la durée.

Un pays qui propose une main-d’œuvre accessible

En Suisse, la main-d’œuvre est d’une qualité remarquable. C’est d’ailleurs grâce à elle que le pays connaît une croissance économique intéressante. Elle est motivée et les mouvements de grèves sont relativement rares. Toutefois, le niveau salarial dans ce pays est très élevé, mais les coûts de la main-d’œuvre sont suffisamment inférieurs aux coûts dans les autres espaces économiques. Mieux, les coûts d’assurance sont relativement bas en Suisse.

Un pays qui propose un vaste marché

Environ 500 millions de consommateurs sont accessibles depuis la Suisse sur les marchés de l’UE (Union européenne) et de l’AELE (Association européenne de libre-échange). Il faut noter que la Suisse a signé des conventions de libre-échange avec près de 100 pays, ainsi que la convention de l’OMC sur les marchés publics. Vous pouvez donc avoir accès non seulement au marché européen, mais également à celui des États-Unis, du Canada, du Japon ou encore de la Norvège.

C’est ainsi pour profiter du vaste marché disponible que de nombreuses entreprises internationales choisissent la Suisse comme siège social, succursale à l’étranger ou centre de services. Notez que rien que dans le pays, le marché intérieur avoisine 8 millions de consommateurs, possédant généralement un pouvoir d’achat assez élevé.

implantation entreprise en suisse fiduciaire

Les obligations à respecter pour implanter son entreprise en Suisse

La mise en place d’une entreprise sur le territoire suisse doit se faire dans les règles. Elles varient selon que vous soyez un ressortissant d’un pays de l’UE et de l’AELE ou d’un pays tiers.

Les ressortissants de l’UE ou de l’AELE

Dans ce cas, à l’exception des Roumains et des Bulgares, il est possible de bénéficier de l’accord sur la libre circulation des personnes. En tant qu’entrepreneur indépendant, vous pouvez vivre en Suisse, y travailler et y développer une entreprise avec simplement une autorisation de 5 ans. Toutefois, vous devez être capable d’avancer les preuves (un business plan ou un numéro de TVA) de l’existence de votre activité lucrative.

En matière de formes de sociétés, vous avez le choix entre :

  • une société anonyme (SA)
  • une société à responsabilité limitée (SARL)
  • une société en nom collectif et en commandite
  • une raison individuelle

Les prescriptions de résidence et de nationalité diffèrent d’une forme de société à une autre. Vous aurez par exemple besoin d’une autorisation d’établissement et de travail pour une société en nom collectif et en commandite. Par contre, une SARL doit être représentée par au moins une personne résidant en Suisse.

De plus, les ressortissants de l’UE qui résident dans le pays bénéficient d’un traitement national lors de l’acquisition d’un bien immobilier. Les mêmes droits sont appliqués aux non-résidents, uniquement lorsque le bien est acquis dans un but commercial.

Les ressortissants des pays tiers

Ici, il est obligatoire de disposer d’une autorisation d’établissement avant d’exercer une activité indépendante en Suisse. Les ressortissants des pays tiers doivent aussi déposer une demande auprès des autorités cantonales. Pour cela, ils doivent remplir les conditions personnelles nécessaires pour résider dans le pays.

Des preuves palpables doivent également être fournies pour démontrer l’influence durable et surtout positive de leur entreprise sur le marché du travail suisse. En outre, ils ont la possibilité de choisir les mêmes formes d’entreprises que les ressortissants de l’UE. Les conditions sont également presque identiques.

Faire appel à une société fiduciaire pour faciliter son implantation en Suisse

Au regard de la complexité et de la quantité élevée des démarches à mener pour créer votre entreprise en Suisse, il est vivement recommandé de vous faire accompagner par un professionnel spécialisé. Grâce à sa connaissance précise de la législation suisse, ce dernier est en mesure de vous faire profiter des multiples avantages économiques et fiscaux de cette opération.

Une société fiduciaire possède par exemple une grande maitrise des rouages des différents systèmes pour vous permettre de rentabiliser au mieux votre implantation. Elle intervient à chaque étape stratégique de votre entreprise en Suisse et vous aide à faire les bons choix pour la valoriser. Elle peut donc s’occuper de la comptabilité de vos activités et se charger de façon générale des diverses taches fiscales et administratives.

En optant pour l’implémentation de votre société en Suisse, vous avez accès à un grand marché et à une main-d’œuvre qualifiée. En outre, en fonction de votre statut, vous devez respecter certaines règles. C’est pourquoi il vous sera d’une grande utilité de faire appel à une société fiduciaire pour vous soutenir dans votre démarche.

Related posts

L’audit social permet d’avancer professionnellement

Journal

5 conseils d’experts pour les campagnes de recherche Google

administrateur

Des maisons tout confort pour les primo accédants

Journal

Pourquoi intégrer une pépinière d’entreprises ?

Odile

Pourquoi opter pour la location d’un climatiseur industriel ?

administrateur

Comment procéder pour comptabiliser les immobilisations financières en Belgique ?

Irene