Image default
Service aux entreprises

Louer un entrepôt: ses spécificités

La location d’un entrepôt peut rapidement devenir un passage obligé pour une entreprise en plein essor. Le choix du local ne se fait pas à la légère, certains critères doivent être respectés pour répondre aux besoins de l’entreprise. Voici un petit récapitulatif sur les spécificités de la location d’un entrepôt.

Le choix de son emplacement

L’entrepôt est un espace de stockage dont les dimensions sont variables. Ces lieux permettent d’entreposer les différentes ressources dont une entreprise peut avoir besoin dans le cadre de ses activités. Ils servent d’une part, à stocker les divers matériaux destinés à la fabrication des produits, et d’autre part, à emmagasiner les articles finis avant leur expédition vers les clients ou les magasins de l’enseigne.

Le choix de l’emplacement est un facteur déterminant puisque l’accessibilité du site et le schéma de distribution de l’entreprise doivent être considérés. Louer un entrepôt au coeur de Paris permet de se rapprocher de ses clients tout en regroupant ses activités dans une zone plus restreinte, facilitant ainsi la logistique. Néanmoins, la ville de Paris est réputée pour le coût élevé de ses loyers. S’installer en périphérie est une alternative qui permet de bénéficier d’un loyer plus abordable, sans pour autant sacrifier ses accès aux infrastructures de transport, afin d’acheminer ses marchandises en toute facilité.

Pour quel type de bail opter ?

Le bail est en fonction de l’utilisation de l’entrepôt. D’une manière générale, l’entreprise a deux alternatives, dont un bail commercial et un contrat de location professionnelle.

Si le lieu servira principalement à des activités de stockage, il est préférable d’opter pour un bail professionnel. Ce faisant, l’entrepôt reste à la disposition de l’entreprise pour au moins 6 ans. Cette dernière n’a pas droit à la reconduction du contrat de location, une fois la période écoulée. Une reconduction tacite du bail est toutefois possible si le propriétaire omet de prévenir son locataire de son intention de résilier le bail 6 mois avant son échéance.

Si l’entrepôt est destiné à accueillir une activité industrielle, commerciale ou artisanale, un bail commercial est le plus indiqué. L’entreprise aura alors le droit de l’utiliser pendant 9 ans au minimum et dispose d’un droit de renouvèlement automatique. Néanmoins, le loueur conserve, dans ce cas, le droit de réviser les loyers. Par ailleurs, l’entreprise devra régler le paiement d’un droit d’entrée et doit respecter la destination des lieux.

Les critères de choix d’un entrepôt

Le choix du type d’entrepôt dépend principalement des activités de l’entreprise. Frigorifique, hangar classique, entrepôt de logistique ou autres, il revient aux dirigeants d’opter qui convient à leurs besoins. La superficie doit être assez pour la nature et la quantité des articles qui y seront emmagasinés. Un système de gardiennage est à prévoir, notamment lorsque des produits de valeur y sont entreposés. En cas de besoin de machine de manutention, l’espace pour manœuvrer ces engins doit être pris en compte. Ces équipements prennent de la place, que ce soit pour leur rangement ou pour les manipuler. Il faut s’assurer que les lieux soient accessibles afin de faciliter l’expédition des biens entreposés.
Le choix d’un entrepôt dépend de nombreux critères, notamment de la nature des activités de l’entreprise. De ce fait, choisir son lieu de stockage ne doit pas se faire à la légère et doit répondre aux objectifs de développement de l’entreprise.

Related posts

Comment bien choisir son espace de coworking à Angers ?

administrateur

Innover, mais le faire bien

Journal

Les tendances du marché de la traduction en ligne

Tamby

Les DASRI, comment les éliminer ?

Journal

Organisez votre soirée de gala en Bretagne et sublimez votre événement

Journal

Des salles de classe modulaires au secours des chefs d’établissement

Journal