Image default
Entreprises

Que dit la réglementation au sujet des bornes de sécurité ?

L’attaque à la voiture bélier, une nouvelle forme de menace terroriste, inquiète les pouvoirs publics et les dirigeants d’entreprise. Les bornes de sécurité s’imposent comme une solution fiable, mais leur mise en place est régie par une réglementation stricte.

Quelles sont les caractéristiques d’une borne de sécurité ?

Avec des dizaines de morts à Paris, Nice, Berlin, New York depuis 2016, la recrudescence des attaques terroristes est un phénomène préoccupant malheureusement présent dans le quotidien de nombreuses personnes. Comme les autorités publiques, les entreprises sont obligées de mettre en œuvre tous les moyens pour protéger les biens et les personnes. La borne de sécurité figure parmi les dispositifs de sécurité les plus efficaces, en particulier contre les intrusions de véhicules béliers (qui font un nombre considérable de victimes en une seule fois).

Une borne de sécurité se présente sous la forme d’un petit poteau de plusieurs centimètres de hauteur fiché dans le sol. Elle a été conçue pour résister aux chocs légers, mais dans certains cas, elle peut stopper un véhicule lancé à grande vitesse. Un tel dispositif se rencontre désormais aux abords d’immeubles privés, des bâtiments administratifs, des sites d’entreprise, et des lieux de grande affluence comme les places, les rues piétonnes et les complexes de loisir ou culturels.

On distingue plusieurs types de bornes de sécurité : fixe, escamotable semi-automatique et haute sécurité automatique. Outre leur rôle protecteur, les bornes fixes peuvent également aider gérer le flux de piétons et les guidant sur le parcours qui leur est réservé. Peintes de couleurs vives, elles peuvent servir de poteaux de signalisation à l’endroit d’automobilistes négligents.

Les bornes escamotables, qui peuvent être semi-automatiques ou automatiques, conviennent aux lieux stratégiques. Elles se rétractent dans le sol grâce à un système hydraulique, et sont adaptées aux sites où l’accès est réglementé, c’est-à-dire interdit ou autorisé dans certaines circonstances. Ce type de borne de sécurité s’actionne à l’aide de différents supports : badges, interphones, cartes à puce, émetteurs radio…

Les normes régissant l’utilisation des bornes de sécurité

Les normes en vigueur stipulent qu’une borne de sécurité doit avoir une hauteur comprise entre 40 et 80 cm. Pour les modèles escamotables, la montée et la descente du système dure entre deux et dix secondes afin d’être efficace en cas d’attaque de véhicule bélier. L’installateur et tendu de mettre en place uniquement des dispositifs ayant le marquage CE.

Par ailleurs, un contrat de maintenance doit être signé entre l’installateur et la personne responsable de la sécurité au sein de l’entreprise. Le dispositif doit être entretenu et contrôlé en respectant les délais mentionnés dans le carnet d’entretien qui doit être nécessairement fourni par le fournisseur. La plupart du temps, ce délai est de trois mois. L’alimentation et le système de transmission des ordres doivent pouvoir être opérationnels avec une tension de 220 volts.

Related posts

Ne plus travailler tout seul dans son coin

Journal

Bientôt une batterie flexible pour les smartphones et accessoires connectés

sophie

Les prestataires indispensables pour assurer la réussite d’une soirée musicale en entreprise ?

Odile

Quelques points importants sur le numéro SIRET

Tamby

Assurance professionnelle, les indispensables et les obligatoire pour votre entreprise

Tamby

Parking aéroport : Ce qui convient le mieux

Laurent