Image default
Non classé

Comment fonctionne une unité de méthanisation ?

Lorsque les déchets organiques se dégradent, ils génèrent de l’humus et du gaz et ils peuvent être exploités pour produire de l’électricité, de la chaleur ou du bio méthane. C’est l’exploitation de ce processus naturel qui est géré par l’unité de méthanisation et qui produit l’énergie verte d’avenir dénommée biogaz.

Voici de plus amples informations à ce sujet !

Les différentes parties d’une unité de méthanisation et leurs fonctions respectives

Avant toute chose, il convient de noter qu’une unité de méthanisation  comprend quatre parties principales, dont : le bâtiment de stockage, le digesteur, le post-digesteur et le local technique.

C’est dans le bâtiment de stockage que tous les déchets organiques livrés par les camions sont accueillis et contrôlés. Et en général, il peut s’agir de boues des stations d’épuration, de déchets des industries agro-alimentaires ou de déchets végétaux divers comme les feuilles mortes, la tonte de gazon, les coupes de haies et l’élagage.

La prochaine étape se déroule ensuite dans le digesteur c’est-à-dire dans une large cuve chauffée et dépourvue d’oxygène. Les déchets qui arrivent dans cette section se dégradent petit à petit et c’est surtout ce genre de traitement que l’on appelle « méthanisation ».

Pour continuer, le post-digesteur reçoit et stocke le digestat c’est-à-dire les bactéries et les matières résiduelles qui échappent à la méthanisation afin de les utiliser par la suite en guise de compost.

Et la dernière étape s’effectue dans le local technique où il y a des compteurs d’énergie et un moteur de cogénération et où le biogaz est transformé en chaleur ou en électricité. Ce dispositif sert à vérifier et à contrôler le bon fonctionnement des opérations et il permet aux sociétés spécialisées en la matière d’éviter les erreurs de facturation.

Les règles et conditions d’installation d’une unité de méthanisation

L’installation d’une unité de méthanisation permet de produire une énergie renouvelable qui va alimenter les consommateurs locaux. Elle permet également de réduire la consommation d’énergies fossiles telles que le pétrole, le charbon et le gaz ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. C’est un bon moyen de protéger l’environnement et de lutter contre le changement climatique. Seulement, il faut respecter certaines règles et conditions d’installation.

De un, l’installation ne doit pas être faite près d’un captage d’eau destinée à la consommation humaine. De deux, les aires de stockage doivent aussi être implantées loin de toute source d’eau destinée à l’alimentation en eau potable ou à l’arrosage des cultures maraichères. Puis, l’installation doit aussi être distante des habitations et des villes.

Côté règlementation, tout projet d’installation d’unité de méthanisation doit être soumis à une déclaration et à une autorisation de la préfecture. Par la même occasion, il faut aussi réaliser une étude d’impact de cette future installation sur l’environnement, une étude de danger, une notice d’hygiène et de sécurité et une enquête publique. Puis, il faut présenter d’autres documents comme : un plan d’épandage, un agrément sanitaire et un permis de construire.

Le contrôle et la surveillance d’une unité de méthanisation

Il est important de soutenir la méthanisation car son développement est primordial dans le cadre de la transition énergétique. En effet, elle peut être considérée comme une technologie qui permet d’envisager plusieurs types de valorisation énergétique et elle apporte une grande aide vis-à-vis de la gestion des déchets.

Pour ces raisons, il est impératif de contrôler régulièrement l’unité de méthanisation et de réaliser des vérifications constantes. Les responsables doivent par exemple peser la matière entrante et contrôler la température, la pression, le PH du digesteur et la qualité du mélange pour garantir la production du biogaz.

Puis, ils doivent aussi surveiller le volume d’énergie produit dans le moteur de cogénération, l’ensemble de l’installation et l’alimentation en électricité.Enfin, il y a lieu de souligner qu’une unité de méthanisation peut être surveillée et contrôlée à distance. Ce qui permet aux responsables d’intervenir rapidement en cas de problèmes.

Related posts

Qu’est-ce que le droit de la famille ?

Tamby

Appareils photo numériques compacts – guide d’achat

Irene

Le vin rouge, blanc ou rosé ?

Irene

Tout sur l’eau alcaline

Irene

Pour qui sont les LEI ?

Tamby

Comment connaitre l’âge de votre chat

Irene