• Home
  • Entreprises
  • Tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir son agence marketing
Entreprises

Tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir son agence marketing

agence marketing
Tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir son agence marketing
Notez cet article

Le marché actuel est propice à la création d’une agence marketing. Plus que jamais, les entreprises ont besoin d’une équipe capable de faire parler de leur marque et de les différencier de la concurrence. Au vu de ce constat, de nombreux marketeurs décident de créer leurs sociétés. Mais avant d’obtenir un Kbis, l’entrepreneur ne doit brûler aucune étape, de la définition du concept jusqu’à la réalisation des démarches administratives.

De la recherche du concept aux démarches administratives

Désir, motivation et engagement personnel constituent les trois piliers de toute aventure entrepreneuriale. Mais la persévérance doit aller de pair avec le respect des étapes. Ainsi, pour créer une agence marketing, le créateur doit d’abord définir un concept. Ici, l’idée est d’apporter une plus-value pour se démarquer de la concurrence.

Ceci fait, on doit ensuite réaliser une étude de marché pour analyser la viabilité de son projet. C’est un moment décisif dans lequel l’entrepreneur rencontrera des chefs d’entreprise, des clients potentiels et des consultants. Les données récoltées au fil des enquêtes permettront de cerner les besoins, de connaitre les principaux concurrents et donc, de mieux maitriser le marché. Il s’agira par la suite de définir un positionnement clair et choisir un nom porteur.

Une fois le projet concrétisé, il faut désormais le financer. Or, pour convaincre les banques, il est d’abord nécessaire de réunir un fonds propre et élaborer un business plan. On doit alors évaluer les coûts au préalable pour justifier le montant demandé. Bien sûr, on peut aussi adresser sa demande de financement auprès des investisseurs. Le choix et la rédaction des statuts ne viendront qu’à la dernière phase du processus. Ils précèdent l’immatriculation de l’agence à la CFE et l’obtention du Kbis.

L’obtention du Kbis : la dernière étape qui marque l’existence juridique d’une agence

Contrairement aux idées reçues, la mise en place des statuts juridiques n’est pas l’étape la plus complexe de la création d’une agence marketing. La création des CFE a simplifié la réalisation des démarches. Les dossiers recueillis par le CFE seront transmis à l’Insee, à l’Urssaf et à la greffe du tribunal de commerce. Celle-ci délivrera ensuite un K bis. Il s’agit du seul document officiel qui atteste l’inscription d’une entreprise au RCS.

Après la constitution de la société, cette pièce se prêtera à plusieurs usages. Sa présence est d’ailleurs requise lors de la souscription à une assurance pour les salariés. Par ailleurs, la présentation de cet extrait est indispensable pour ouvrir un compte professionnel ou pour débloquer les fonds après un accord de prêt. En d’autres termes, on s’en sert principalement pour les démarches administratives.

Toutefois, après la création de l’agence, la greffe du tribunal de commerce n’offre que quelques exemplaires de Kbis. Ce qui ne suffira pas pour entreprendre toutes les formalités. D’autant plus que ce document n’est valide que pendant trois mois. Ainsi, à un moment, il faudra adresser une nouvelle demande. L’entrepreneur peut réaliser cette opération, via un site web spécialisé.

Related posts

Assurance professionnelle, les indispensables et les obligatoire pour votre entreprise

Tout ce qu’il faut savoir sur le RGPD

Choisir son plombier en 5 points

Comment développer l’entreprise en exploitant au mieux les ressources humaines ?

Organisation d’un événement : tout ce qu’il faut savoir

Les prestataires indispensables pour assurer la réussite d’une soirée musicale en entreprise ?