Image default
Finances et Défiscalisation

4 conseils pour acheter son premier bien immobilier sereinement

Pour les primo-accédants, l’acquisition d’un bien immobilier est toujours une source de stress : ils se lancent dans un univers qu’ils connaissent peu et, puisqu’ils s’endettent généralement sur plusieurs années, ils redoutent de faire les mauvais choix. Avant de vous consacrer à cette opération qui marquera une nouvelle étape de votre vie, voici 4 conseils que vous devez avoir en tête !

Bien connaître le marché local

Selon le magazine Capital, on ne se lance pas dans un premier achat sans « étudier le marché immobilier de sa région ». Très concrètement, il ne suffit pas d’interroger ses proches ou de naviguer pendant quelques dizaines de minutes sur les annonces de biens en vente pour s’imprégner du contexte.

À l’inverse, on recommande aux primo-accédants de s’y prendre plusieurs mois à l’avance, dans l’optique de vraiment suivre les actualités, d’observer les tendances et les évolutions. Bien évidemment, il faut avoir une idée précise du prix au mètre carré dans les quartiers visés, mais aussi s’intéresser aux éléments qui peuvent faire monter ou baisser la facture, ainsi qu’aux secteurs en devenir et aux zones à éviter.

S’entourer de professionnels pour obtenir des informations fiables

Avec Internet, on a l’impression de pouvoir accéder librement à toutes les informations relatives au marché immobilier. Effectivement, vous avez l’opportunité de lire beaucoup d’articles de journaux spécialisés ou généralistes, de comparer des annonces et même de consulter des guides plutôt complets. Cependant, vous ne savez pas toujours qui est à l’origine de ces données – et c’est la raison pour laquelle nous vous encourageons vivement à solliciter des professionnels.

Les notaires, les banquiers, les agences immobilières – mais aussi votre courtier immobilier vous apporteront des informations sûres et qualitatives, en plus de pouvoir adapter leurs recherches et leurs recommandations à votre cas particulier. Si vous habitez par exemple, dans le département d’INDRE-ET-LOIRE, vous avez la possibilité de faire appel à un courtier immobilier à Tours pour vous aider à trouver le plus sereinement possible, le financement de votre premier achat immobilier.

Ne jamais confondre vitesse et précipitation

Dans les grandes villes, on évoque très souvent un marché de l’immobilier tendu : puisque la demande est supérieure à l’offre, on doit se positionner rapidement quand un bien sort du lot, sinon quelqu’un d’autre risque de conclure la vente plus tôt.

En réalité, vous risquez effectivement de vous placer un jour devant un coup de cœur pour lequel il ne faudra pas trop attendre avant de rédiger une offre d’achat. Toutefois, pour éviter de vous précipiter sur une décision que vous pourriez regretter, vous aurez besoin d’un bon compromis entre réactivité et réflexion.

Pour pouvoir répondre vite sans risquer de prendre les mauvaises décisions, il faut avoir déjà bien mûri votre projet. Si vous savez précisément ce que vous voulez, si vous connaissez parfaitement votre capacité d’emprunt et si vous avez pensé à tous les détails qui comptent pour votre première acquisition, vous parviendrez plus facilement à vous positionner dès la première visite.

Pour un premier achat en investissement ou en résidence principale, anticipez !

 

Préparer son achat bien avant les premières visites

Dans l’idée de respecter ce proverbe bien connu, « ne pas confondre vitesse et précipitation », vous avez compris que l’anticipation reste la clé. À ce titre, avant même de vous risquer à effectuer les premières visites et à vous mettre en difficulté face à un bien intéressant, faites le point sur vos besoins, vos souhaits, vos capacités de financement (endettement, apport).

N’hésitez pas à solliciter les services d’un courtier au plus tôt : il pourra vous accompagner avant la recherche pour réaliser des simulations et vous rassurer sur la faisabilité du projet. En outre, il vous aiguillera sur les dispositifs susceptibles de vous aider, à l’image du prêt à taux zéro ou du prêt à l’accession sociale, ouverts sous certaines conditions.

Votre premier achat immobilier a toutes les chances de vous satisfaire pleinement si vous vous entourez d’experts, si vous prenez le temps de réfléchir et si vous n’avez pas peur de vous projeter. Tous ces conseils vous seront utiles aussi bien pour l’achat d’une résidence principale que l’investissement dans l’immobilier locatif.

Related posts

Pourquoi utiliser le robot de tradingXbot 17 ?

Irene

Lettre de mission de l’expert-comptable : quelles sont les démarches à mener pour la résilier ?

Irene

Les différents types de contrats en assurance-vie

Laurent

Les différents moyens utilisés pour acquérir des bitcoins

Irene

Comment devenir rentier ?

Irene

Recourir à un expert du chiffre : pourquoi est-ce avantageux ?

Irene