Maison et Décoration

Quel four professionnel choisir ?

Lorsqu’on est un professionnel de la restauration, pas question de faire l’impasse sur le choix de son four. On passe largement notre temps à l’utiliser au moins 10 ou 15 fois en une journée dans le cas d’une semaine beaucoup plus chargée. Il est bien dommage alors d’avoir affaire à un four de mauvaises qualités. Mais comment choisir son four professionnel. Les détails en quelques lignes.

 

En fonction de l’usage

 

Il faut dire que lorsqu’en travaille dans  un restaurant ou autres établissements dédiés à la restauration, un four professionnel  demeure toujours indispensable. Il faut tout de même se poser des questions sur le type d’usage auquel il sera destiné et la fréquence de l’usage également en une journée. Pour un usage occasionnel, on peut certainement réduire les critères d’exigence en revanche, un usage professionnel exige des critères assez élevés. En d’autres mot, il est utile de préciser que les fours utilisés par les cuisiniers doivent être assez puissants et performants et ce n’est pas tout, ils doivent aussi répondre à tous types d’usages et donc à tous types de cuisson pour éviter de se limiter à quelques créations uniquement. En effet, pour se démarquer, un restaurant se doit de diversifier leur produit et leur cuisson et ce, moyennant d’un four.

 

En fonction des critères d’exigence

 

Il existe autant d’exigence à imposer lors du choix d’un four professionnel. Certes, on peut s’attarder sur le côté esthétique du matériel ou bien sur le plan fonctionnel ou sur d’autres détails à ne pas parfaire. Mais l’essentiel est qu’il parvient à nous satisfaire et à remplir diverses fonctions. Pour mieux se retrouver dans l’établissement des critères, toujours utile de tenir en compte la stabilité de la température pour garantir la réussite de chacune de ses recettes. Ensuite, il faut aussi évoquer la température qui doit être variée en allant de la plus baisse au plus élevée. Certains plats exigent en effet une grosse température comme la cuisson d’une pizza. Toujours utile alors de chercher des modèles embarquant des programmes automatiques. Ensuite, on doit aussi prendre en compte des accessoires tels que les plaques pleines ou les plaques trouées. En fin, la dimension de la chambre de cuisson est aussi à privilégier et tout dépend toujours de la quantité des aliments à réaliser chaque jour.

 

En fonction des différents modèles

 

Il existe en effet plusieurs types de four professionnel. Pour mieux trancher, il faut se procurer d’un modèle qui ne requiert pas énormément d’entretien, polyvalent et opérationnel. En effet, certains exigent une grande manipulation et la prise en compte du mode de fonctionnement. On retrouve des fours électriques qui assurent une stabilité de température mais en cas de coupure soudaine de courant, cela va compromettre la réalisation de sa recette et on se retrouve à tout recommencer. Un four à gaz demeure très pratique pour échapper aux aléas d’une coupure électrique mais demande aussi une grande surveillance notamment dans le cas où le gaz s’épuise au moment de l’utilisation. On peut également envisager d’autres comme le four à convection qui sert à maintenir au chaud sa préparation mais aussi pour cuir et dorer. En fin, on parle d’une révolution en four mixte. C’est l’idéal pour toutes les préparations culinaires.

Related posts

Le volet de maison : un élément décoratif mais pas que…

Journal

Pourquoi privilégier l’éclairage par Leds ?

Journal

La construction des murs de la terrasse

Claude

Comment acheter un fauteuil de salon de coiffure de qualité ?

administrateur

Comment choisir un loueur d’outils professionnels de broyage ?

administrateur

La tente de réception et ses nombreux avantages

Journal