Image default
Santé

Grossesse chez les adolescentes : définition, cause, symptômes, traitement

Quand une femme âgée de 19 ans ou moins est enceinte, on parle de grossesse adolescente.

À quoi vous attendre

À quoi vous attendre

Dès que ses cycles menstruels commencent à se produire régulièrement, quel que soit son âge, une femme peut devenir enceinte après un rapport sexuel vaginal.

Inquiétudes

Inquiétudes

Les adolescentes sont plus susceptibles que les femmes plus âgées à l’hypertension liée à la grossesse (prééclampsie) et à ses complications. Les risques pouvant affecter le bébé sont l’accouchement prématuré et l’insuffisance de poids à la naissance. La prééclampsie peut également endommager les reins, voire menacer la vie, de la mère ou du bébé.

Les adolescentes enceintes sont également plus susceptibles à l’anémie, qui est la réduction du nombre de globules rouges. Cette affection peut provoquer de la fatigue et affecter le développement de votre bébé.

L’accouchement aux États-Unis se déroule plus que jamais sans problèmes, mais il est toujours plus dangereux pour une adolescente que pour une femme de 20 ans ou plus. Selon l’organisation américaine de protection de l’enfant Save the Children, 50 000 mères adolescentes meurent chaque année dans le monde pendant la grossesse ou l’accouchement (Save the Children, 2012).

Une adolescente enceinte a parfois peur de révéler son état à sa famille et à ses amies. Cette difficulté à se confier et à obtenir l’aide et le soutien dont elle a besoin peut l’isoler et la déprimer davantage. Cela peut entraîner des problèmes à la maison et au lycée.

Beaucoup d’adolescentes enceintes quittent le lycée, et certaines ne finissent jamais leurs études. Cela signifie que beaucoup de mères adolescentes vivent dans la pauvreté. Les femmes qui ont eu leur premier enfant pendant l’adolescence ont une probabilité plus élevée d’avoir plus d’un enfant. Une femme peu éduquée devant s’occuper de plusieurs enfants aura beaucoup de mal à gagner sa vie.

Préoccupations pour le bébé

Une grossesse normale dure 40 semaines. Un bébé qui naît avant 37 semaines de grossesse est prématuré. Une mère adolescente a une probabilité plus élevée de donner naissance à un bébé prématuré. Parfois, le corps et le cerveau de ce bébé ne sont pas suffisamment développés. Chez les grands prématurés, cela peut mener à des difficultés de santé et de développement pendant toute la vie.

Les bébés prématurés ont aussi tendance à être trop maigres, ce qui peut leur causer des difficultés respiratoires et alimentaires. Les adultes nés prématurés sont plus susceptibles aux pathologies comme le diabète et les maladies cardiaques. L’insuffisance de poids à la naissance peut aussi affecter le développement cérébral. Une étude publiée dans The New England Journal of Medicine en 2002 a conclu que les personnes nées avec un poids insuffisant avaient des problèmes d’apprentissage à l’âge adulte (NEJM, 2002).

Les nourrissons nés de mères âgées de moins de 20 ans courent un risque plus élevé de décéder avant l’âge d’un an que les bébés dont les mères sont âgées de plus de 20 ans (Weiss, 2012).

Préoccupations pour le père

Devenir papa pendant l’adolescence peut être une expérience effrayante et bouleversante. Les pères adolescents, contrairement aux mères adolescentes, n’ont pas à s’inquiéter de problèmes de santé liés à la grossesse ou à l’accouchement, mais comme elles, ils risquent d’avoir des difficultés à poursuivre leurs études et à gagner leur vie.

Aux États-Unis, l’âge de la majorité sexuelle varie d’un État à un autre. Une arrestation ou une poursuite judiciaire contre des adolescents sexuellement actifs peut avoir des effets dévastateurs. Si un jeune homme ayant atteint la majorité sexuelle (p. ex., 18 ans dans certains États) a des rapports avec une partenaire non sexuellement majeure (p. ex., 17 ans dans d’autres États), il pourra se voir forcé de s’inscrire au registre des délinquants sexuels.

Signes

Signes

C’est probablement l’absence de règles qui vous indiquera d’abord que vous êtes enceinte. Cependant si vos règles arrivent à temps mais sont très légères, ne présumez pas que vous n’êtes pas enceinte – il est possible d’avoir un très léger saignement pendant les premières semaines de la grossesse.

Les signes de la grossesse comprennent :

  • règles absentes ou très légères
  • seins tendres
  • nausée, souvent le matin
  • vomissements
  • vertiges
  • évanouissement
  • prise de poids
  • fatigue
  • gonflement de l’abdomen

Diagnostic

Aux États-Unis, la plupart des supermarchés et des pharmacies vendent des tests de grossesse à domicile. Ces tests permettent de détecter les hormones de la grossesse dans l’urine. Ils sont plus fiables quand ils sont administrés plus d’une semaine après avoir manqué vos règles. Si un test de grossesse à domicile indique que vous n’êtes pas enceinte, refaites-en un autre une semaine plus tard, pour être sûre.

Si le test révèle que vous êtes enceinte, vous devez prendre rendez-vous chez votre médecin. Il confirmera votre grossesse avec une analyse sanguine et, peut-être, un examen physique.

Traitements

Traitements

Les adolescentes enceintes peuvent avoir peur de consulter un médecin, mais c’est une mesure importante pour la sécurité de la maman et du fœtus. Le médecin devrait parler avec vous de toutes les options, y compris l’avortement (interruption médicale de la grossesse), l’adoption (accoucher et permettre légalement à une autre personne d’élever votre enfant) ou donner naissance au bébé et l’élever vous-même. Dans l’idéal, le futur papa et les membres des deux familles participeront à la prise des meilleures décisions possibles, mais ce n’est pas toujours possible. Les centres de planification familiale et les offices d’hygiène et de santé peuvent vous conseiller et vous informer afin de vous aider à faire les bons choix pour votre bébé et vous-même.

Bébés

Bébés

Les mamans adolescentes peuvent avoir des bébés sains. Consultez votre médecin traitant dès que vous apprenez que vous êtes enceinte, et ne manquez aucune des consultations prévues avec lui. De bons soins obstétriques du début à la fin de votre grossesse sont très importants pour votre santé et votre bien-être, ainsi que pour ceux du bébé. Mangez sainement, faites de l’exercice physique, et confiez-vous à des amis et des membres de la famille qui savent vous soutenir.

Il a été démontré que le tabagisme pendant la grossesse diminue le poids du bébé à la naissance et cause des naissances prématurées. Il ne faut pas fumer pendant votre grossesse.

Les drogues et l’alcool peuvent faire beaucoup de mal à une maman et à son fœtus. Ne buvez pas d’alcool et ne prenez pas de drogues pendant votre grossesse. Si vous êtes toxicomane ou alcoolique, cherchez un programme de traitement ou des experts qui pourront vous aider à combattre cette dépendance.

Ne prenez que les médicaments prescrits par votre médecin. Assurez-vous d’informer votre médecin si vous prenez un médicament en vente libre quelconque.

Il est important que toutes les femmes enceintes, quel que soit leur âge, reçoivent un suivi médical. Mais étant donné que le corps d’une adolescente n’a pas cessé de se développer, des visites médicales régulières sont particulièrement importantes pour les mères adolescentes.

Médecin

Médecin

Vous verrez souvent votre médecin pendant votre grossesse. Pendant les six premiers mois, vous aurez probablement rendez-vous au moins une fois par mois. Pendant les derniers mois de votre grossesse, vous verrez le médecin toutes les deux semaines, et le dernier mois, toutes les semaines. Ces visites servent à assurer votre bonne santé et celle du bébé.

Au cabinet médical, on vous pèsera, on prendra votre tension artérielle et on mesurera votre estomac. Au fil de votre grossesse, le médecin palpera votre ventre pour détecter la position du bébé, et il écoutera son cœur. Le médecin vous demandera comment vous allez et si vous avez des questions. Il vous expliquera généralement ce à quoi vous pouvez vous attendre quant à votre grossesse pendant les semaines à venir.

Il est bon de noter toute question ou préoccupation pour ne pas oublier d’en parler pendant votre visite médicale. N’hésitez pas à parler au médecin de votre santé, de celle du bébé, et de toute préoccupation émotionnelle ou familiale éventuelle.

Consultez immédiatement un médecin dans les cas suivants :

  • saignements vaginaux
  • maux de têtes graves ou continus
  • vision faible ou trouble
  • douleurs abdominales
  • vomissements persistants
  • fièvre ou frissons
  • douleur ou sensation de brûlure lors de la miction
  • écoulements vaginaux
  • gonflement ou douleur dans les jambes

Prévention

La seule façon d’être absolument sûre de ne pas tomber enceinte est de ne pas avoir de rapports sexuels. Cependant, si vous êtes sexuellement active, il existe beaucoup de méthodes permettant de réduire votre risque de grossesse.

Prescription de pilules contraceptives

La pilule contraceptive peut être prescrite par votre médecin ou une clinique de santé des femmes.

Un dispositif intra-utérin (DIU) est un dispositif implanté par un médecin dans l’utérus. Cette intervention ne requiert pas d’hospitalisation. Le DIU empêche l’attachement sur l’utérus d’un ovule fécondé. Il est efficace à 99 % (Planned Parenthood, 2007).

Plusieurs méthodes contraceptives affectent vos niveaux hormonaux, vous rendant ainsi moins susceptible de tomber enceinte. La plus efficace est l’implant contraceptif, un tout petit bâton en plastique inséré sous la peau du bras. Les implants restent en place pendant jusqu’à trois ans. Leur taux d’efficacité est de 95 % (Planned Parenthood, 2007).

Les pilules, injections et timbres contraceptifs, eux aussi, affectent vos niveaux hormonaux. Leur taux d’efficacité est de 91 à 99 % (Planned Parenthood, 2007).

Le diaphragme et la cape cervicale sont des dispositifs que vous placez dans le vagin avant d’avoir des rapports sexuels. Ils empêchent le sperme d’entrer dans l’utérus. Leur taux d’efficacité est de 76 à 85 % (Planned Parenthood, 2007).

Méthodes contraceptives en vente libre

Des méthodes contraceptives en vente libre sont disponibles dans les pharmacies et certains supermarchés. Ces méthodes ne sont pas aussi efficaces que celles prescrites sur ordonnance, mais elles réduisent quand-même le risque de grossesse.

Préservatifs

Aux États-Unis, cela fait au moins 20 ans que les taux de grossesse adolescente sont en baisse. Les experts pensent que c’est parce que les adolescents plus actifs sexuellement utilisent des préservatifs. L’utilisation correcte d’un préservatif peut empêcher la grossesse. Les préservatifs, utilisés correctement, aident également à protéger contre les maladies sexuellement transmissibles. Leur taux d’efficacité est de 76 à 85 % (Planned Parenthood, 2007).

Mousse spermicide

Les éponges imprégnées de spermicide empêchent également le sperme de pénétrer dans l’utérus. Si elles sont utilisées correctement, leur taux d’efficacité est de 75 à 85 % (Planned Parenthood, 2007).

Pilule du lendemain

Disponible en France sous les marques NorLevo(r) et EllaOne(r), ce médicament contient des hormones qui empêchent votre corps de libérer des ovules dans l’utérus et qui irritent la paroi utérine pour inhiber l’implantation. Pour que vous soyez enceinte, vos ovules doivent entrer en contact avec des spermatozoïdes et s’implanter pour pouvoir commencer à développer correctement un fœtus. La pilule du lendemain peut être une bonne solution si vous pensez que votre méthode contraceptive habituelle a mal fonctionné ou si vous n’avez pas utilisé une telle méthode. Les femmes âgées d’au moins 17 ans n’ont pas besoin d’ordonnance pour se procurer la pilule du lendemain. Son taux d’efficacité est de 89 % (Planned Parenthood, 2012).

Programmes de prévention de la grossesse adolescente

Selon une étude publiée dans le Journal of Adolescent Health en 2008 : Les adolescentes ayant reçu une éducation sexuelle complète courent un risque moindre de grossesse que celles à qui l’on a conseillé seulement l’abstinence ou qui n’ont reçu aucune éducation sexuelle (JAH, 2008).

De nombreuses communautés offrent des programmes de soutien et de counseling qui aident à prévenir la grossesse adolescente. Ces groupes peuvent fournir des renseignements sur la contraception et aider les adolescentes à comprendre leurs propres limites sexuelles afin de ne pas se retrouver dans des situations où elles pourraient avoir des rapports sans protection et tomber enceintes. Dans certains programmes, le counseling est offert par des adolescentes, car il est parfois plus facile de parler à quelqu’un de votre âge. Contactez les autorités sanitaires compétentes pour apprendre quels programmes sont disponibles dans votre région.

Related posts

Qu’est-ce qu’un thérapeute énergétique ?

Anthony

Pourquoi opter pour un thermomètre médical connecté ?

Irene

Quelles sont les prix des soins dentaires ?

administrateur

La méthode efficace pour perdre du poids

sophie

Comment réduire facilement son apport calorique ?

Journal

La cryolipolyse pour la hanche et la taille

sophie