Image default
Tourisme

Déambuler le long de la High Line, un plaisir new-yorkais

Les habitants de New-York aiment tout particulièrement déambuler le long de la High Line, beau parc urbain se trouvant entre les rues Gansevoort et 34th Street. Cette balade offre une autre perception de la ville par le biais d’un parcours présentant plus de 300 variétés de végétaux, mais également des plans d’eau, des espaces de repos et diverses activités culturelles. Si vous le désirez, vous avez également l’opportunité de vous inscrire à un tour guidé avec lequel vous ne raterez aucune des richesses de ce parc.

Découvrir tous les détails de la High Line peut demander pas mal de temps, donc autant faire confiance à un guide qui saura vous montrer tout ce qui constitue la beauté et le charme de cet endroit hors du commun.

Après la découverte de la High Line, vous aurez encore beaucoup d’autres attractions à découvrir dans New-York, comme de traverser à pied le pont de Brooklin, traverser la baie en ferry, vous promener à travers Central Park, entrer dans le terminal de Grand Central et effectuer quelques emplettes dans ses boutiques, monter sur le carrousel de Jane à Brooklyn, musarder sur la 5ème Avenue ou admirer le spectaculaire Musée Guggenheim.

Le parc urbain du futur

Au centre du quartier de Manhattan, la High Line est un parcours arborisée suspendu, installé par dessus une ancienne ligne de chemin de fer. Elle constitue un poumon de verdure, avec des arbres et des fleurs, des points de vues uniques sur la ville et des endroits de tranquillité munis de bancs et de tables dont chacun peut se servir, le temps d’un moment de détente. Tout au long de la High Line ont également lieu des manifestations culturelles, comme par exemple des spectacles de rue ou des installations artistiques qui lui confèrent un charme sans cesse renouvelé.

La High Line est donc tant un parc végétalisé qu’un lieu de loisirs et d’animation intense: pour le visiteur qui se ballade à New York, c’est sans aucun doute une curiosité qui mérite d’être parcourue tout au long de ses 2,3 km.

Etant intégralement surélevée, on ne peut y monter que par un petit nombre d’accès échelonnés à intervalles réguliers. Cet espace de nature ouvre tous les jours, avec des horaires variant en fonction de la période de l’année. C’est un endroit qui mêle de nombreuses populations, les habitants de New York, les jeunes branchés, des personnes âgées et également des visiteurs qui souhaitent découvrir la métropole new-yorkaise sous un angle qui sort de l’ordinaire.

Découvrir d’autres aspects de New-York

Moins connue que divers autres endroits emblématiques de la ville de New-York tels que Ellis Island, le pont de Brooklin ou West Village, la High Line est devenue ces dernières années un passage obligé pour les touristes qui désirent explorer la ville sous un autre angle. Elle a été réalisée sur une sur une ancienne ligne ferroviaire surélevée, désaffectée et peu à peu envahie par la végétation, poumon arborisé dont bénéficie l’arrondissement de Manhattan. En la parcourant, vous flânerez agréablement dans un magnifique quartier, tout en restant à l’abri de la circulation automobile et de l’agitation qui sont le lot des rues qu’elle survole.

A divers endroits du parcours, vous aurez accès à superbes angles de vision sur New-York, ses richesses architecturales et le fleuve Hudson.

La High Line est d’une certaine manière la plus vaste passerelle végétalisée du monde, constamment accueillante et apaisante, le long de laquelle se vivent de bons moments: on y organise par exemple des cours de yoga, des événements culturels ou des expositions d’art moderne. Très vivante et peuplée tant par des touristes que des habitants de New-York, la High Line est désormais le lieu de tous les possibles, entre ville et nature.

Related posts

Vacances au camping : pourquoi choisir une telle destination

Journal

Voyager au Maroc avec un budget limité

sophie

Le lac Myvtan : la merveille de l’Islande

Laurent

Pourquoi opter pour des campings indépendants ?

Emmanuel

Visiter Strasbourg, une bonne idée de week-end !

Journal

Visiter Essaouira lors d’un voyage au Maroc

Christophe