Image default
Tourisme

Voyage aux Philippines : à la découverte des Chocolate Hills

En plus des plages paradisiaques, l’archipel Visayas aux Philippines renferme d’incroyables trésors naturels. Sur l’île de Bohol se trouvent les célèbres Chocolate Hills. Il s’agit d’un endroit qui présente l’un des plus beaux paysages de ce pays de l’Asie du Sud-Est. Ces collines ressemblent en effet à de gigantesques taupinières. Elles figurent parmi les attractions majeures des Philippines. Découvrez donc dans cet article comment visiter ce site qui fait la renommée des Philippines.

 

À propos des Chocolate Hills

Les Chocolate Hills sont constitués par pas moins d’un millier de collines qui s’étendent sur un vaste terrain de 50 km² à peu près sur l’île. Ces collines peuvent atteindre les 50 mètres de hauteur avec leur forme particulière. Souvent verdoyantes, ces collines brunissent pendant la saison sèche, c’est-à-dire entre le mois de mars jusqu’au mois de mai. La couleur de la végétation varie ainsi en fonction des rayons de soleil et de la chaleur.

Apparemment, cette spectaculaire formation géologique s’est formée à partir de l’accumulation de couches successives de coquillage et de corail au fond de mer. Le processus des plaques tectoniques a ensuite élevé la région hors de l’eau. Les Chocolate Hills sont de véritables merveilles de la nature à découvrir lors d’un séjour aux Philippines.

La meilleure période pour visiter les Chocolate Hills

À titre d’information, la région dans laquelle les Chocolate Hills se trouvent présente un climat de type équatorial. En outre, Bohol présente une pluviométrie importante. Sur l’année, la température moyenne est de 27 °C. Malgré leur nom, ce site philippien n’a pas tout le temps leur couleur chocolat.

Les Chocolate Hills se visitent tout au long de l’année d’autant plus que le paysage verdoyant est joli à voir. Mais comme mentionnée un peu plus haut, la meilleure saison pour s’y rendre se situe entre les mois de décembre et mai. C’est alors qu’elles deviennent d’impressionnantes collines ressemblant à des monticules de chocolat. Le site dévoile toute sa splendeur au lever et au coucher du soleil.

Comment se rendre aux Chocolate Hills ?

Il est possible de se rendre aux Chocolate Hills depuis la ville de Manille, capitale des Philippines, par avion. Par contre, si vous vous trouvez dans la région des Visayas, vous pouvez prendre les ferrys qui vont en direction de Tagbilaran, capitale de la province de Bohol. Depuis cette dernière, il y a plusieurs possibilités pour accéder au site.

À savoir le bus pour la municipalité de Carmen, le tricycle ou encore la moto afin d’y aller en toute liberté. C’est d’ailleurs cette dernière option qui se révèle être l’une des meilleures, étant donné que les explorateurs peuvent voir ce qui leur plaît aux alentours. En sus, les villages et paysages du coin sont à couper le souffle.

 

Que faire dans les Chocolate Hills au cours d’un séjour aux Philippines ?

Pour s’émerveiller devant les Chocolate Hills, le site propose un point d’observation avec une entrée de 50 Peso philippin. Il faut passer par un check point et monter jusqu’à un restaurant où l’on peut garer sa moto. De là encore, il est nécessaire de gravir à pied une centaine de marches. Une fois au sommet, les aventuriers apprécieront une magnifique vue d’ensemble des Chocolate Hills.

Il existe également une autre façon de parvenir au site, en empruntant un petit chemin qui part de la route principale. C’est l’occasion rêvée de faire une promenade librement tout en allant à la rencontre des habitants et des rizières isolées derrière les montagnes. Sur la route vers les Chocolate Hills, ne manquez pas de faire un arrêt dans le centre de conservation des tarsiers.

 

Related posts

La Bourgogne-Franche-Comté, une région où détente, gastronomie, patrimoine et culture se rencontrent

Journal

Un voyage sur mesure en Tanzanie pour se familiariser avec la nature

Tamby

Acheter un bateau, c’est facile avec des spécialistes

Journal

Quelles stations des Pyrénées choisir pour passer ses vacances en famille ?

Tamby

3 lieux intéressants à visiter à Mumbai lors d’un séjour en Inde

sophie

L’ESTA pour les États-Unis expliqué

administrateur