Image default
Santé

Maladie de Lyme disséminée initialement : définition, cause, symptômes, traitement

La maladie de Lyme disséminée initialement est la phase de la maladie de Lyme pendant laquelle les bactéries ayant causé la maladie se disséminent dans tout votre corps. Ce stade peut commencer quelques jours, semaines ou mêmes mois après une piqûre par une tique infectée. La maladie de Lyme est une infection bactérienne causée par des piqûres par une tique aux pattes noires. Elle se développe en trois stades ; nous parlons ici du stade secondaire de la maladie.

  • stade primaire (maladie de Lyme localisée) : Ce stade commence quelques jours après une piqûre par une tique infectée et peut être caractérisée par une rougeur sur le site de la piqûre ainsi que de la fièvre, des frissons, des douleurs musculaires et une irritation de la peau.
  • Stade secondaire : Il commence quelques semaines après une piqûre de tique. L’infection non traitée commence à s’étendre à d’autres parties du corps en produisant de nouveaux symptômes variés.
  • stade tertiaire (maladie de Lyme disséminée avec complications) : Il commence plusieurs mois ou plusieurs années après la piqûre initiale d’une tique, lorsque les bactéries se sont répandues dans le reste du corps. D’après les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des Etats-Unis, 60 pour cent des personnes affectées à ce stade de la maladie constatent des épisodes d’arthrite et de douleurs articulaires ainsi que des symptômes neurologiques tels que des douleurs lancinantes, l’engourdissement des extrémités des membres et des troubles de la mémoire à court terme (CDC, 2011).

La maladie de Lyme est une infection bactérienne. Elle est causée par une bactérie appelée Borrelia burgdorferi. Vous pouvez devenir infecté(e) quand une tique porteuse de la bactérie vous pique. Ce sont en général les tiques aux pattes noires et les tiques Ixodes dammani qui transmettent la maladie. Ces tiques attrapent la bactérie quand elles piquent des souris ou des cerfs infectés.

Vous pouvez devenir infecté(e) lorsque ces tiques minuscules s’attachent à diverses parties de votre corps. Elles ont à peu près la taille d’une graine de pavot et elles préfèrent les endroits cachés comme l’aine, les aisselles et le cuir chevelu. Elles peuvent rester à ces endroits sans être détectées.

La plupart des gens qui développent la maladie de Lyme disent ne jamais avoir vu de tique sur leur corps. La tique transmet la bactérie après avoir été attachée pendant environ 36 à 48 heures.

La maladie de Lyme disséminée initialement est le stade secondaire de l’infection. Ce stade commence quelques semaines après une piqûre de tique si l’infection initiale n’a pas été traitée.

Vous risquez de développer la maladie de Lyme disséminée initialement si vous avez été piqué(e) par une tique infectée et n’avez pas été traité(e) pendant le stade primaire de la maladie de Lyme.

Vous êtes particulièrement exposé(e) au risque de contract la maladie de Lyme si vous vivez dans une des régions où la plupart des infections par la maladie de Lyme sont signalées. Il s’agit des régions suivantes :

  • les États du nord-est des États-Unis, du Maine à la Virginie
  • les États de la région centre-nord, tout particulièrement le Wisconsin et le Minnesota
  • la côte ouest, surtout la Californie du nord (CDC, 2011)

Certaines situations peuvent également augmenter votre risque d’entrer en contact avec une tique infectée :

  • le jardinage, la chasse, les randonnées pédestres et d’autres activités à l’extérieur dans les régions où la maladie de Lyme est un danger potentiel
  • marcher ou vous promener dans des zones boisées ou avec des herbes hautes
  • avoir des animaux de compagnie qui peuvent porter des tiques

Le début du stade secondaire de la maladie de Lyme disséminée initialement peut survenir quelques jours, semaines ou même mois après la piqûre par une tique infectée. Les symptômes reflètent le fait que l’infection a commencé à s’étendre du site de la piqûre à d’autres parties du corps.

À ce stade, l’infection cause des symptômes spécifiques, qui peuvent être intermittents. Il s’agit des symptômes suivants :

  • erythema migrans, une éruption cutanée en forme de cible concentrique qui se produit à des endroits différents du site de la piqûre
  • paralysie de Bell : paralysie ou affaiblissement des muscles du visage d’un côté ou des deux côtés
  • méningite : inflammation de la moelle épinière
  • raideur de la nuque, maux de tête sévères et/ou fièvre causée par la méningite
  • douleurs musculaires graves ou engourdissement dans les bras ou les jambes
  • douleurs ou gonflements au niveau des genoux, des épaules, des coudes et d’autres grandes articulations
  • complications cardiaques, y compris palpitations et vertiges

En l’absence de traitement à ce stade, les complications de la maladie de Lyme peuvent inclure des dommages aux articulations, au cœur et au système nerveux. Cependant, si elle est diagnostiquée, les symptômes peuvent toujours être traités avec succès à ce stade.

Lorsque la maladie progresse du stade de dissémination initiale au stade de dissémination tardive (stade tertiaire) en l’absence de traitement, elle peut causer des complications à long terme. Il pourra notamment s’agir des complications suivantes :

  • arthrite de Lyme (causant des inflammations articulaires)
  • irrégularités du rythme cardiaque
  • endommagement du cerveau et du système nerveux
  • perte de mémoire à court terme ou de la capacité de concentration
  • douleurs ou engourdissements
  • troubles du sommeil
  • détérioration de la vision

Pour diagnostiquer la maladie de Lyme, votre médecin prescrira une prise de sang pour déterminer le titre, c’est-à-dire le niveau d’anticorps dans votre sang pour la bactérie qui cause la maladie. Le test ELISA (Enzyme-Linked Immunosorbent Assay) est le test le plus souvent utilisé pour diagnostiquer la maladie de Lyme. Le test de transfert Western, un autre test de détection d’anticorps, peut être utilisé pour confirmer les résultats du test ELISA. Ces tests peuvent être réalisés simultanément.

Il peut falloir de deux à six semaines pour que les anticorps à Borrelia burgdorferi apparaissent dans votre sang. Par conséquent, les personnes qui sont testées dans les semaines suivant l’infection peuvent avoir des résultats négatifs au test de la maladie de Lyme. Dans un tel cas, votre médecin voudra peut-être surveiller l’évolution de vos symptômes et vous tester à nouveau ultérieurement pour confirmer le diagnostic.

Dans les régions où la maladie de Lyme est très répandue, les médecins peuvent souvent diagnostiquer la maladie de Lyme au stade primaire grâce à leur expérience clinique personnelle de l’observation des symptômes.

Si votre médecin soupçonne que vous avez la maladie de Lyme au stade de dissémination initiale, et si l’infection s’est étendue à tout votre corps, il pourra être nécessaire de tester diverse parties de votre corps qui peuvent être affectées. Ces tests peuvent notamment inclure :

  • un électrocardiogramme (ECG) ou un échocardiogramme pour examiner la fonction cardiaque
  • une ponction lombaire pour examiner le liquide céphalorachidien
  • un text d’imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau pour observer l’état neurologique

Quand cette maladie est diagnostiquée au stade de la localisation ou de la dissémination initiale, le traitement standard est l’administration d’antibiotiques oraux pendant 14 à 21 jours. Médicaments les plus souvent dispensés : doxycycline, amoxicilline et céfuroxime axétil D’autres antibiotiques ou des traitements intraveineux peuvent être nécessaires en fonction de votre état et des autres symptômes.

Si vous recevez des antibiotiques pendant l’un des premiers stades de la maladie de Lyme, vous pouvez vous attendre à une guérison rapide et complète.

Si vous êtes diagnostiqué(e) et traité(e) avec des antibiotiques à ce stade, vous pouvez vous attendre à une guérison totale de la maladie de Lyme. En l’absence de traitement, des complications sont possibles, mais elles ne sont pas permanentes.

Dans de rares cas, vous constaterez peut-être la poursuite de symptômes de la maladie de Lyme après un traitement avec des antibiotiques, ce qui est appelé syndrome post-Lyme. Approximativement 10 à 20 pour cent des personnes traitées pour la maladie de Lyme font état de douleurs musculaires et articulaires, de troubles du sommeil ou de fatigue. Bien que la cause en soit inconnue, les chercheurs estiment que ceci peut être causé par une réponse du système immunitaire (quand le système immunitaire d’une personne attaque ses tissus sains) ou être lié à une infection en cours de la bactérie qui cause la maladie de Lyme (CDC, 2011).

En prenant des précautions particulières, vous pouvez éviter d’entrer en contact direct avec des tiques infectées. Ces pratiques peuvent réduire votre risque de contracter la maladie de Lyme et de la laisser se développer jusqu’au stade secondaire :

  • Utilisez un insectifuge sur vos vêtements et toutes les parties exposées de votre peau lorsque vous vous promenez dans les bois ou dans des zones à hautes herbes où les tiques vivent.
  • Lorsque vous faites une randonnée pédestre, marchez au milieu de la piste pour ne pas être en contact avec les herbes hautes.
  • Changez de vêtements après avoir fait de la marche ou une randonnée pédestre et inspectez toutes les parties de votre corps, notamment l’aine, le cuir chevelu et les aisselles, pour voir s’il y a des tiques.
  • Inspectez vos animaux de compagnie pour vous assurer qu’ils ne portent pas de tiques.
  • Traitez vos vêtements et vos chaussures avec de la perméthrine, un insectifuge qui continuera de produire des effets même après plusieurs lavages

Si vous avez été piqué(e) par une tique, contactez votre médecin. Vous devrez être sous observation pendant 30 jours pour détecter des symptômes possibles de la maladie de Lyme.

Conseils pour empêcher la progression de la maladie de Lyme

Apprenez à reconnaître les signes du stade primaire de la maladie de Lyme afin de pouvoir vous faire traiter rapidement si vous êtes infecté(e). Si un traitement ponctuel vous est administré, vous pourrez éviter les complications potentielles de la maladie de Lyme disséminée initialement et le passage au stade tertiaire.

Les symptômes du stade primaire de la maladie de Lyme peuvent se présenter de trois à trente jours après une piqûre par une tique infectée. Symptômes possibles :

  • éruption cutanée en forme de cible concentrique rouge et se développant sur le site de la piqûre de la tique
  • fatigue, frissons et sentiment général de mauvaise santé
  • démangeaisons généralisées
  • maux de tête
  • étourdissements ou évanouissement
  • douleur musculaire et/ou articulaire
  • raideur du cou
  • ganglions lymphatiques enflés

Related posts

Qu’est ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

Irene

la tendinite de la hanche

Irene

Tuberculose pulmonaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Actions de la radiothérapie sur des cellules cancéreuses

administrateur

Comment prévenir les pertes de mémoire ?

Claude

Pourquoi faire appel à un coach en développement personnel ?

administrateur