Image default
Santé

Tuberculose pulmonaire : définition, cause, symptômes, traitement

La tuberculose pulmonaire (TB) est une bactérie qui attaque vos poumons. Il s’agit d’une maladie potentiellement mortelle. Elle est néanmoins curable avec une aide médicale immédiate, lorsque le patient se conforme aux instructions de son médecin.

La bactérie (le germe) à l’origine de la tuberculose pulmonaire s’appelle Mycobacterium tuberculosis. Ce germe peut être à l’origine d’autres types de tuberculose. La tuberculose pulmonaire est cependant la plus courante. Vous pouvez attraper la tuberculose pulmonaire en inhalant des gouttelettes expirées par une personne atteinte de la maladie. Bien que la tuberculose soit préventible et traitable, selon l’Organisation mondiale de la santé, jusqu’à 66 % des personnes atteintes de tuberculose pulmonaire décèderont si elles ne reçoivent pas de soins médicaux adéquats. (OMS) Si vous craignez d’être atteint(e) de tuberculose pulmonaire, consultez immédiatement votre médecin. Si vous êtes exposé(e) à la tuberculose, demandez un test tuberculinique.

La tuberculose est relativement rare aux États-Unis. Les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) ont fait état, pour 2010, d’un total de 11 181 cas de tuberculose. Au cours de la dernière décennie, la maladie n’a cessé de décliner. Elle a aujourd’hui atteint son taux le plus faible depuis la mise en place du système national de déclaration de 1953.

Types

Le simple fait que vous ayez été exposé(e) aux germes de la tuberculose ne signifie pas que vous aurez la tuberculose, au moins immédiatement. Approximativement un tiers de la population mondiale est porteuse du germe à l’origine de la tuberculose. La plupart des porteurs ne tombent pas malades sur-le-champ car leur système immunitaire est à même de combattre les germes. La maladie entre alors en sommeil ; dans cet état, elle est désignée tuberculose latente . Les personnes présentant une tuberculose latente n’ont pas de symptômes et ne peuvent transmettre la maladie aux autres. Elles doivent cependant être testées et traitées. Les personnes porteuses d’une tuberculose latente peuvent développer des symptômes et devenir contagieuses à n’importe quel moment. Elles déclarent alors la maladie.

Personnes à risque

Personnes à risque

Les personnes qui courent le risque le plus important de développer la tuberculose sont :

  • les personnes âgées ;
  • les jeunes enfants ;
  • les fumeurs ;
  • les personnes dont le système immunitaire est déprimé (par exemple, par le VIH) ;
  • les personnes qui ne consultent pas régulièrement un médecin, tels que les sans-abris ;
  • les personnes vivant dans un milieu surpeuplé (par exemple, en milieu carcéral).

Dans le monde

Dans le monde

Au début du 20e siècle, la tuberculose était la principale cause de décès aux États-Unis. Depuis 50 ans, néanmoins, le nombre des cas de tuberculose aux États-Unis ne cesse de diminuer selon les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC). (CDC) Dans les pays en développement, la tuberculose est souvent la conséquence de la surpopulation et de l’accès limité aux soins.

Dans certains pays où les taux de tuberculose sont dangereusement élevés, le vaccin Bacillus Calmette-Guérin (BCG) est utilisé. Bien que le BCG permette, dans une certaine mesure, d’éviter la propagation de la tuberculose, il n’est pas considéré comme suffisamment efficace pour justifier une large utilisation.

Contracter la tuberculose

Contracter la tuberculose

On attrape la tuberculose en respirant de minuscules gouttelettes transportées dans l’air expirées par une personne atteinte de la tuberculose, lorsque celle-ci tousse, éternue, rit ou chante. Les germes de la tuberculose peuvent demeurer dans l’air pendant plusieurs heures, de sorte qu’il est possible de les inhaler même lorsque la personne malade ne se trouve plus dans la même pièce que vous.

Vous ne pouvez contracter la tuberculose en serrant la main, partageant de la nourriture ou une boisson, ou en embrassant.

Symptômes

Les personnes atteintes de tuberculose latente ne présentent pas de symptômes. Il n’en est pas moins nécessaire de les traiter. Symptômes de la tuberculose pulmonaire :

  • une toux persistante perdurant plusieurs jours ;
  • la présence de sang dans les expectorations ;
  • une fièvre, même faible, qui ne s’atténue pas ;
  • une transpiration excessive ;
  • des douleurs thoraciques ;
  • une perte de poids inexpliquée ;
  • une sensation de fatigue.

Ces signes étant également ceux d’autres maladies, consultez un médecin pour en déterminer l’origine.

Diagnostic

Si vous présentez des symptômes de tuberculose, consultez sans délai un médecin. Votre médecin procédera à un examen physique. Il s’efforcera notamment de déterminer si vos ganglions lymphatiques sont enflés, vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et pourra vous prescrire une radiographie thoracique. Si votre médecin estime qu’il est possible que vous ayez la tuberculose, ou qu’il est possible que vous ayez été exposé(e) à la contagion, l’étape suivante consiste à vous soumettre à un test médical.

Il existe deux tests de dépistage de la tuberculose : un test cutané et un test sanguin. Le test cutané est le plus courant et le moins onéreux. Il nécessite toutefois deux visites chez votre médecin. S’il peut vous être difficile de vous présenter pour une deuxième visite, demandez à votre médecin de procéder à un test de dépistage sanguin.

Test cutané

Un médecin ou infirmier injectera sous la peau une très faible quantité (insuffisante pour vous rendre malade) de la protéine de la tuberculose. Il est possible que vous éprouviez une légère démangeaison sur le site de l’injection. Il est toutefois important de ne pas vous gratter, ce qui pourrait rendre le résultat du test difficile à lire. Il vous sera demandé de vous présenter à nouveau au cabinet du médecin deux ou trois jours plus tard. À ce moment-là, le médecin ou l’infirmier examinera le site de l’injection pour déterminer s’il est enflé. Un gonflement dur d’au moins cinq millimètres de diamètre constitue un signe de possible infection tuberculinique. Cinq millimètres correspondent approximativement à un quart de pouce. Il est normal de constater une rougeur sur le site de l’infection ; il ne s’agit pas d’un signe d’infection par la tuberculose.

Analyse de sang

Le médecin ou l’infirmier prélèvera un échantillon de votre sang qui sera exposé à la tuberculose en laboratoire. Les résultats des tests sont généralement disponibles dans un délai de 24 heures.

Traitement

Les personnes porteuses de la tuberculose latente n’ont pas de symptômes et ne peuvent pas transmettre la tuberculose. Il est toutefois très important que vous soyez traité(e), même si vous n’avez pas de symptômes, car il est possible que vous développiez la tuberculose à l’avenir.

Si vous êtes porteur/porteuse d’une tuberculose latente, il est possible qu’un seul médicament anti-tuberculinique suffise. Lorsque la tuberculose s’est déclarée, votre médecin prescrira plusieurs médicaments. La durée du traitement sera d’au moins six mois. Les quatre médicaments les plus couramment employés pour le traitement de la tuberculose sont :

  • la rifampine (Rifadin, Rimactane) ;
  • l’éthambutol (Myambutol) ;
  • le pyrazinamide.

Même si vous vous sentez mieux après avoir commencé à prendre les médicaments, vous devez continuer à prendre votre médicament de manière rigoureusement conforme aux recommandations de votre médecin. L’arrêt du traitement ou l’omission de doses peut avoir pour effet de rendre la tuberculose résistante à certains médicaments. Il en résulte un type de tuberculose très dangereux dit tuberculose pharmaco-résistante (multidrug-resistant TB, MDR TB).

Pour vous aider à suivre le traitement jusqu’au bout, votre médecin peut vous recommander une approche appelée stratégie sous surveillance directe (directly observed therapy, DOT). Dans le cadre de celle-ci, un professionnel de santé, tel qu’un infirmier, vous rencontre quotidiennement, ou plusieurs fois par semaine, pour vous administrer votre médicament, afin que vous n’ayez pas à vous souvenir de le prendre.

À défaut de stratégie sous surveillance directe, il est impératif que vous mettiez en place un plan pour prendre vos médicaments sans manquer une seule dose. Astuces pour vous aider à ne pas oublier de prendre vos médicaments :

  • les prendre chaque jour à la même heure ;
  • cocher tous les jours votre calendrier après avoir pris vos médicaments ;
  • demander à une autre personne de vous rappeler de prendre votre médicament ;
  • conserver vos médicaments dans un pilulier hebdomadaire.

Complications

Non traitée, la tuberculose est souvent fatale. Même avec un traitement, la tuberculose peut être cause de dommages à long terme aux poumons, rendant la respiration difficile et entraînant des défaillances pulmonaires.

Sans traitement, la tuberculose pulmonaire peut gagner d’autres organes, et notamment le cerveau, le foie ou le cœur. La maladie peut endommager ces organes et peut être mortelle.

Pronostic

La tuberculose est guérissable avec un traitement. Lorsqu’elle n’est pas soignée, ou pas suffisamment, elle est souvent mortelle. Il est donc primordial que vous vous conformiez aux instructions de votre médecin.

Protéger les autres

Protéger les autres

Les personnes porteuses de la tuberculose à l’état latent n’ont pas à se tenir à l’écart des autres.

Si vous avez la tuberculose, vous devez rester chez vous et vous abstenir de vous rendre dans l’établissement scolaire que vous fréquentez ou sur votre lieu de travail, et éviter tout contact avec autrui. Votre médecin vous indiquera quand vous ne serez plus contagieux/contagieuse, et quand vous pourrez reprendre vos activités habituelles.

Prévention

Vous pouvez vous protéger de la tuberculose en vous tenant à l’écart des personnes atteintes de la maladie. Il arrive que cela ne soit pas possible parce que vous travaillez dans un hôpital, dans un cabinet médical, un dispensaire, un établissement pénitentiaire ou un centre d’accueil pour sans-abris accueillant des malades de la tuberculose. Il peut également arriver que vous vous occupiez d’un(e) ami(e) ou d’un membre de la famille porteur de la maladie. Pour éviter la tuberculose dans ces situations :

  • ne séjournez pas longtemps dans une pièce fermée avec une personne atteinte de la tuberculose ;
  • aérez régulièrement ces pièces ;
  • couvrez-vous le visage d’un masque ;

toute personne exposée à un malade de la tuberculose doit être soumise à un test de dépistage de la maladie.

Related posts

Comment maigrir de 5 kilos ?

administrateur

Qu’est-ce que la thérapie énergétique par magnétisme ?

Irene

L’arthrose et son mécanisme de destruction

Irene

Qu’est ce que la tendinite du genou ?

Irene

En quoi consiste la stérilisation par rayonnement gamma ?

administrateur

Le thé vert boisson contre l’arthrite

Irene