Image default
Santé

Hépatite : définition, cause, symptômes, traitement

L’hépatite est une inflammation du foie et une augmentation de son volume.

Elle est souvent causée par une infection virale. Cette pathologie est cependant susceptible d’avoir d’autres causes. Il existe une hépatite chronique active auto-immune (maladie qui survient lorsque le corps fabrique des anticorps qui attaquent le foie) et des hépatites survenant indirectement en conséquence de traitements médicamenteux, de la consommation de drogues et d’alcool, ou du fait de toxines.

Le foie est situé dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Il remplit de nombreuses fonctions critiques qui affectent le métabolisme dans l’ensemble du corps, et notamment :

  • de la production de bile, qui est essentielle à la digestion ;
  • du filtrage de toxines du corps ;
  • de l’excrétion de bilirubine, de cholestérol, d’hormones et de drogues ;
  • du métabolisme des glucides, lipides et protéines ;
  • de l’activation d’enzymes (protéines spécialisées essentielles aux fonctions métaboliques) ;
  • du stockage du glycogène, des vitamines (A, D et K) et de minéraux ;
  • de la synthèse des protéines du plasma, telles que l’albumine ;
  • de la synthèse de facteurs de coagulation.

Selon les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention), quelques 4,4 millions d’Américains sont atteints d’hépatite chronique, et la plupart l’ignorent (CDC) .

Les infections virales du foie considérées comme des hépatites sont : les virus de l’hépatite A, B, C, D et E. L’hépatite A est une version moins grave de la maladie, alors que l’hépatite D est plus grave. Les options de traitement diffèrent en fonction de la forme d’hépatite diagnostiquée et de son origine. Certaines formes d’hépatite sont évitables.

Types

Ce type provient d’une infection par le virus de l’hépatite A (VHA). Ce type d’hépatite est fréquemment transmis par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés par des matières fécales.

Hépatite B

Ce type provient d’une infection par le virus de l’hépatite B (VHB). Ce type est transmis par des lésions cutanées ou un contact avec un fluide corporel infectieux (tel que du sang, de la salive ou du sperme). La consommation de drogues injectables, les rapports sexuels avec un partenaire infecté ou le partage d’un rasoir avec une personne infectée accroissent le risque de contracter la maladie. Selon certaines estimations, 1,25 million de personnes sont atteintes d’hépatite B aux États-Unis et 350 millions de personnes dans le monde vivent avec cette maladie chronique (CDC).

Hépatite C

Ce type provient d’une infection par le virus de l’hépatite C (VHC). Cette pathologie se transmet par contact direct avec des fluides corporels infectés (en général, par la consommation de drogues injectables ou à l’occasion de rapports sexuels). Le virus de l’hépatite C est l’une des infections virales véhiculées par le sang les plus fréquentes aux États-Unis. Selon les CDC, environ 3,2 millions d’Américains et 170 millions de personnes dans le monde vivent avec une forme chronique de cette infection (CDC).

Hépatite D

Cette forme d’hépatite est également appelée hépatite delta . L’hépatite D est une maladie hépatique grave causée par le virus de l’hépatite D (VHD), contractée par des lésions cutanées ou le contact avec du sang infecté. Il s’agit d’une forme rare d’hépatite qui survient en conjonction avec une infection par l’hépatite B ; elle est très rare aux États-Unis.

Hépatite E

L’hépatite E est une maladie véhiculée par l’eau causée par le virus de l’hépatite E (VHE). L’hépatite E est essentiellement présente dans des régions où les conditions sanitaires sont mauvaises. Elle est ordinairement causée par l’ingestion de matière fécale. Cette maladie est très rare aux États-Unis. Toutefois, des cas d’hépatite E ont été signalés au Moyen-Orient, en Asie, en Amérique centrale et en Afrique (CDC).

Les hépatites A et E sont généralement contractées par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés. Les hépatites B, C et D sont contractées par contact avec du sang contaminé. Ces formes d’hépatite peuvent être aigües ou chroniques, bien que les types B et C deviennent généralement chroniques.

Causes non virales

Causes non virales

L’hépatite peut être causée par des dommages hépatiques résultant d’une consommation excessive d’alcool. Ces cas sont parfois appelés hépatite alcoolique . L’alcool entraîne l’inflammation du foie et l’augmentation de son volume. Au nombre des autres causes toxiques figurent l’utilisation excessive de traitements médicamenteux ou l’exposition à des poisons.

Maladie auto-immune

Il arrive que le système immunitaire considère par erreur le foie comme un élément préjudiciable pour le corps et qu’il commence à l’attaquer, compromettant ainsi les fonctions hépatiques.

Symptômes

Lorsque vous êtes atteint(e) d’une forme d’hépatite ordinairement chronique (hépatites B et C), il est arrive qu’au départ, vous ne présentiez aucun symptôme. Il est possible qu’aucun symptôme n’apparaisse avant que ne survienne des lésions.

Les signes et symptômes d’hépatite aiguë apparaissent rapidement. Il s’agit notamment des suivants :

  • fatigue ;
  • symptômes de type grippal ;
  • urine foncée ;
  • selles claires ;
  • douleurs abdominales ;
  • perte d’appétit ;
  • perte de poids inexpliquée ;
  • peau et yeux jaunes (il peut s’agir de signes de jaunisse).

L’hépatite chronique évolue lentement mais ces signes et symptômes peuvent être trop subtils pour être apparents.

Diagnostic

Au cours d’un examen physique, votre médecin peut appuyer doucement sur votre abdomen pour déceler une éventuelle douleur ou sensibilité. Il peut également s’efforcer de déterminer par palpation si le volume du foie a augmenté. Si votre peau ou vos yeux sont jaunes, votre médecin en prendra note lors de l’examen.

Biopsie du foie

Une biopsie du foie est un test minimalement invasif impliquant que le médecin prélève un échantillon de tissu hépatique. Cette intervention ne nécessite pas d’incision. En d’autres termes, elle peut être réalisée au moyen d’une aiguille et ne nécessite pas d’intervention chirurgicale. Ce test permet au médecin de déceler une possible infection ou inflammation, ou d’éventuelles lésions hépatiques.

Tests de la fonction hépatique

Les tests de la fonction hépatique nécessitent l’utilisation d’échantillons sanguins pour apprécier l’efficacité du fonctionnement du foie. Ces tests permettent de déterminer comment le foie nettoie le sang de déchets, de protéines et d’enzymes. Des niveaux élevés d’enzymes peuvent signaler un stress ou des dommages hépatiques.

Échographie

L’échographie abdominale utilise des ultrasons pour générer une image des organes dans l’abdomen. Ce test permet de révéler la présence de fluide dans l’abdomen, ou encore une augmentation du volume du foie ou des dommages hépatiques.

Analyses de sang

Les tests sanguins utilisés pour détecter la présence d’anticorps et d’antigène du virus de l’hépatite indiqueront le virus à l’origine de l’hépatite, ou en confirmeront la présence.

Dépistage d’anticorps viral

Il est possible que des tests supplémentaires de dépistage d’anticorps viraux soient nécessaires pour identifier le type spécifique du virus hépatique.

Traitement

Les options de traitement dépendent du type de l’hépatite, ainsi que du caractère aigu ou chronique de l’infection.

Hépatite A

L’hépatite A n’est habituellement pas traitée. Le repos allongé est recommandé lorsque les symptômes sont source d’un inconfort important. Si vous êtes sujet(te) à des vomissements ou à des diarrhées, vous devrez suivre un régime spécial élaboré à votre intention par votre médecin dans le but de prévenir la malnutrition ou la déshydratation. La vaccination peut également permettre de prévenir les infections par le VHA en aidant votre corps à produire des anticorps qui combattent ce type d’infection. La plupart des enfants sont vaccinés entre 12 et 18 mois. Les adultes aussi peuvent être vaccinés.

Hépatite B

L’hépatite B aigüe ne nécessite pas de traitement spécifique. L’hépatite B chronique est traitée par des médicaments antiviraux. Cette forme de traitement peut être onéreuse, car le traitement doit être suivi durant plusieurs mois ou années. Le traitement de l’hépatite B chronique requiert également des évaluations médicales et un suivi régulier pour déterminer si le virus progresse. Le CDC recommande la vaccination de tous les enfants, dès la naissance, contre l’hépatite. Le vaccin est également recommandé à tous les personnels de santé et médicaux (CDC).

Hépatite C

Des traitements antivirus sont utilisés pour traiter à la fois les formes aigües et chroniques de l’hépatite C. Les personnes qui développent une hépatite C chronique sont habituellement traitées au moyen d’une combinaison de thérapies médicamenteuses antivirus. Il peut également être nécessaire de réaliser d’autres tests pour déterminer la meilleure forme de traitement. Les personnes qui développent une cirrhose (cicatrisation du foie) ou une maladie hépatique du fait d’une hépatite C chronique peuvent être candidates à une greffe du foie.

Hépatite D

L’hépatite D est traitée au moyen d’un médicament appelé interféron alpha. Selon l’Agence de la santé publique du Canada, entre 60 % et 97 % développent à nouveau une hépatite D, même après traitement (Agence de la santé publique du Canada).

Hépatite E

Il n’existe à ce jour aucune thérapie médicale spécifique de traitement de l’hépatite E. Parce que l’infection est souvent aigüe, elle se règle en général d’elle-même. Il est fréquemment conseillé aux personnes présentant une infection de se reposer autant que nécessaire, d’absorber de grandes quantités de fluide et de nutriments, ainsi que d’éviter l’alcool.

Prévention

Une bonne hygiène est le meilleur moyen d’éviter d’attraper une hépatite.

Si vous voyagez dans un pays où les normes sanitaires sont exigeantes, évitez :

  • de boire l’eau courante locale ;
  • la glace ;
  • les fruits de mer ;
  • les fruits et légumes crus.

L’hépatite contractée par un contact avec du sang contaminé peut être prévenue :

  • en ne partageant pas les aiguilles utilisées pour les injections de drogue ;
  • en ne partageant pas les rasoirs ;
  • en n’utilisant pas la brosse à dents d’autrui ;
  • en n’entrant pas en contact avec du sang répandu.

Vaccins

Il existe des vaccins préventifs des hépatites A et B. Des vaccins protégeant contre les hépatites C, D et E sont actuellement en cours de développement.

Complications

Les hépatites B ou C chroniques peuvent souvent déboucher sur des problèmes de santé plus graves. Le virus affectant principalement le foie, les personnes atteintes d’hépatite B ou C chronique, courent le risque de contracter :

  • une maladie chronique du foie ;
  • une cirrhose (cicatrisation du foie) ;
  • un cancer du foie (dans de rares cas).

Lorsque le foie cesse de fonctionner, une défaillance hépatique peut survenir. Complications de la défaillance hépatique :

  • troubles de saignement ;
  • accumulation de fluide dans l’abdomen (le foie ne peut plus débarrasser le corps de toxines et de fluides ; les fluides peuvent s’infecter) ;
  • tension accrue au niveau des veines portes pénétrant dans le foie (en raison de la rétention globale des fluides) ;
  • défaillance rénale (une dégradation de la fonction rénale survient chez les patients présentant une défaillance hépatique, et les toxines s’accumulent dans le corps) ;
  • encéphalopathie hépatique (fatigue, perte de mémoire et capacités mentales diminuées en raison de l’accumulation de toxines affectant le cerveau, et notamment l’ammoniaque) ;
  • carcinome hépatocellulaire, cancer du foie (survient chez 80 % des patients cirrhotiques ; résultat fréquent de l’hépatite virale).

Les personnes atteintes d’hépatite chronique C sont encouragées à éviter l’alcool car celui-ci peut accélérer les maladies hépatiques. Certains suppléments et médicaments sur ordonnance et en vente libre peuvent également affecter la fonction hépatique. Si vous êtes atteint(e) d’hépatite chronique C, consultez votre médecin avant de prendre d’autres médicaments.

Related posts

Brûlure de la langue : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Eclat et brillance, les avantages d’un lissage brésilien au masculin

Web Creator

Traitement de la douleur du tendon d’Achille

Irene

Santé des reins et renseignements de base sur les maladies des reins

Irene

La France s’exposerait à une sérieuse rupture de stock de médicaments

Irene

E-Cigarette : conseils de choix de son e-liquide

Journal